Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Manoir du Vaumadeuc, en Pléven, possédé à l'origine par les Madeuc, seigneurs du Gué-Madeuc (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Les articles

  • Mahé - Induction (ca 1669)

    par Jérôme Caouën, le 24 mars 2013.

    Induction des pièces produites devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne par Claude Mahé, écuyer, sieur de Kermorvan, et Maurice, Sébastien ses enfants, vers 1669.

  • Mahé - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 27 mars 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Claude Mahé, écuyer, sieur de Kermorvan, Maurice, Sébastien, autre Sébastien, Olivier, René et Alain Mahé, le 20 mai 1669.

  • Malterre - Réformation de la noblesse (1669)

    par Marie-Dominique Dolo, le 1er septembre 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Jacques Malterre, écuyer, sieur du Mezeray, et Yves Malterre, écuyer, sieur dudit lieu du Mezeray et du Verger, son père, le 1er mars 1669.

  • Marbeuf (de) - Preuves pour la Grande Écurie (1686)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 1er janvier 2014.

    Preuves de la noblesse de Robert-Jean de Marbeuf, page du Roi, dans la Grande Écurie, sous le commandement de S. A. Monseigneur le comte d’Armagnac, Grand écuyer de France.

  • Martin - Réformation de la noblesse (1668)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 20 août 2014.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Jean Martin, sieur de la Bigotiere, René Martin, sieur de Montlige, Jan Martin, sieur de Saint-Aignan, et Jean Martin, sieur de la Bruandière, le 18 décembre 1668.

  • Mathezou (de) - Preuves pour l’École royale militaire (1761)

    par Jean-Claude Michaud, le 18 juin 2011.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse d’Emmanuel-Jean-Marie de Mathezou de Kerunou, agréé par le roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans l’Hôtel de l’École royale militaire.

  • Mathezou (de) - Preuves pour Saint-Cyr (1753)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 12 octobre 2011.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Marie Josèphe Renée de Mathesou, agréée par le Roi, pour être admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait élever dans la Maison Royale de St Louis, fondée à St Cyr, dans le parc de Versailles

  • Mathezou (de) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Rémy Le Martret, le 6 mai 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Jean de Mathezou, écuyer, sieur de Kerpeoch, y demeurant, et François Mathezou, écuyer, sieur de Kereval, demeurant en son manoir de Keruznou, le 22 mai 1669 à Rennes.

  • Matz (du) - Décharge et maintenue de noblesse (1700)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 2 juin 2016.

    Décharge et maintenue de noblesse de Guillaume, Jean-Pélage, Julien-Joseph, Louis-Gilles et Jean-Alexandre du Matz (parfois orthographié Dumaz dans cet acte), par Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, le 2 décembre 1700.

  • Meneust - Décharge d’une taxe pour usurpation de noblesse (1699)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 17 décembre 2016.

    Décharge de dame Thérèze Charrier d’une taxe de 2200 livres par Louis Bechameil de Nointel, le 9 octobre 1699, à cause de la qualité d’écuyer prise par Julien Meneust, sieur des Islettes, son premier mari.

  • Mesanger (de) - Réformation de la noblesse (1668)

    par Laurent Chauvin, le 16 février 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Michel de Mesanger, écuyer, sieur du Bois de Riaillé, le 22 octobre 1668 à Rennes.

  • Mescam (du) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Rémy Le Martret, le 28 mai 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Joseph du Mescam et Jeanne-Renée sa sœur, Guillaume, sieur du Stanger, François, sieur de Kerambellan, et Alain du Mescam, sieur de Landegarou, le 29 avril 1669 à Rennes.

  • Meslou de Trégain - Maintenue de noblesse (1734)

    par Jérôme Caouën, le 23 avril 2014.

    Arrêt de maintenue de noblesse rendu par le parlement de Bretagne le 15 juillet 1734, en faveur de Guy René de Meslou, sieur de Trégain, demandeur, en exécution d’arrêt du Conseil d’État et lettres patentes du roi du 13 mars 1733, et en requêtes des 8 février et 12 juillet 1734,

  • Michel du Carpont - Preuves pour Saint-Cyr (1706)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 8 octobre 2011.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Marguerite Roberte Michel du Carpont, presentée pour etre reçue dans la communauté des filles demoiselles de la Maison de Saint Louis, fondée par le Roi, à Saint-Cir, dans le parc de Versailles.

  • Moeslien (de) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Norbert Bernard, le 12 janvier 2012.

    Seigneurs de Moeslien, de Vieuxchatel, de Gouandour, etc...

  • Mol - Réformation de la noblesse (1669)

    par Rémy Le Martret, le 8 juillet 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de messire Renan Mol, chevalier, seigneur de Kerjan, François, Jean, Tanguy et Charles Mol, ses frères puînés, Claude, sieur de Kerforest, prêtre, Jean, sieur de Lesmoualch, Prigent, sieur de Reuntan, leurs oncles, et Tanguy Mol, sieur de Rumorvan, le 30 juillet 1669.

  • Mol - Réformation de la noblesse (1670)

    par Rémy Le Martret, le 24 juin 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de François Mol, écuyer, sieur de Langollian, et Yves Mol, écuyer, sieur du Hingaer, y demeurant, le 9 septembre 1670 à Rennes.

  • Montfort (de) - Arrêt du Conseil d’État (1672)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 5 décembre 2011.

    Extraict des registres du Conseil d’Estat.

  • Montfort (de) - Décharge et maintenue de noblesse (1699)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 21 avril 2016.

    Décharge et maintenue de noblesse de Louis et Pierre de Montfort, frères, sieurs de Kerlamou et Kerschan, par Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, le 9 décembre 1699.

  • Monti (de) - Preuves de noblesse pour la Grande Écurie (1719)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 8 mars 2015.

    Preuves de la noblesse de Joseph-Claude de Monti-Rezai, agréé pour être reçu page du roi dans sa Grande Écurie, sous le commandement de Son Altesse monseigneur le prince Charles de Lorraine, grand écuyer de France.

  • Monti (de) - Preuves de noblesse pour la Grande Écurie (1722)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 15 mars 2015.

    Preuves de la noblesse de Laurent-Yves de Monti-Rezai, agréé pour être reçu page du roi dans sa Grande Écurie, sous le commandement de Son Altesse monseigneur le prince Charles de Lorraine, Grand écuyer de France.

  • Monti (de) - Preuves de noblesse pour la Grande Écurie (1747-1750)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 26 juillet 2015.

    Preuves de la noblesse de Laurent-Yves de Monti et de Charles de Monti son frère, agréés pour être élevés page du roi dans la Grande Écurie, sous le commandement de S. A. Monseigneur le prince Charles de Lorraine, Grand Écuyer de France.

  • Monti (de) - Preuves de noblesse pour la Grande Écurie (1757)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 21 décembre 2014.

    Preuves de la noblesse de Jérôme Salomon de Monti agréé pour être élevé page du roi dans sa Grande Écurie, sous le commandement de Son Altesse monseigneur le comte de Brionne, Grand Écuyer de France.

  • Monti (de) - Preuves pour l’École royale militaire (1771)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 19 juillet 2015.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Jean-Olivier de Monti, agréé par le roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans l’Hôtel de l’École royale militaire.

  • Monti (de) - Preuves pour Saint-Cyr (1749)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 9 mai 2012.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Marie Anne de Monti, agréée par le Roi, pour être admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait élever dans la Maison royale de Saint Louis fondée à Saint Cyr dans le parc de Versailles.

  • Monti (de) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Patrick Brangolo, le 4 juillet 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Yves de Monti, chevalier, Yves, son fils aîné, Claude, Charles et Louis de Monty, ses enfants puînés, et Yves-Joseph de Monti, son père, le 22 janvier 1669.

  • Montlouis (de) - Preuves pour Saint-Cyr (1735)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 23 décembre 2011.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Charlotte Fortunée de Montlouis agréée par le Roi pour être admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait élever dans la Maison royale de St Louis fondée à St Cyr, dans le parc de Versailles.

  • Montlouis (de) - Réformation de la noblesse (1670)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 6 décembre 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Philippe-Emannuel de Montlouis, fils aîné, héritier principal et noble de défunt René de Montlouis, vivant écuyer, sieur dudit lieu, le 14 août 1670.

  • Montlouis (de) - Réformation de la noblesse (1670)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 18 novembre 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Louis de Montlouis, écuyer, sieur dudit lieu, le 12 août 1670.

  • Mordelles (de) - Réformation de la noblesse (1668)

    par Jean-Claude Michaud, le 12 mars 2014.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne d’Yves de Mordelles, écuyer, sieur de Châteaugouëllo, le 30 novembre 1668.