Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Château de la Moglais, bâti par la famille du Bouilly, près de Lamballe (XVIIIe siècle).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Les articles

  • [p. 388] Dans son Histoire de Bretagne, M. de La Borderie place l’entrée du « Tiers » aux États de Bretagne en 1315. Cette date lui est fournie par une sorte de procès-verbal d’une déclaration ou plutôt d’une reconnaissance de souveraineté délivrée par (...)

  • Analyser les règlements des conflits de succession de la noblesse bretonne au XIIIe siècle est particulièrement intéressant car cela équivaut à contraindre l’historien à appréhender l’histoire d’une autre manière, à avoir un regard différent sur les (...)

  • Les actes du colloque sont toujours proposés à la vente à la bibliothèque du CRBC. [p. 59] Au sein de l’appareil monarchique, l’ordre des apparats ne tient pas seulement une fonction de graduation dans l’honorabilité : il sert au gouvernement des (...)

  • Le Livre des Ostz (1294)

    par Frédéric Morvan, le 8 octobre 2008.

    La vocation militaire de la noblesse persiste au Moyen-Âge central. Frédéric Morvan nous présente le Livre des Ostz, dressé en 1294 à Ploërmel, qui constitue le plus ancien témoin dans les archives ducales du service que doivent les vassaux directs du duc à leur seigneur féodal.

  • L’ost de Bretagne au XIIIe siècle

    par Hervé Torchet, le 18 mai 2008.

    L’ost est une troupe composée des vassaux d’un seigneur. Une liste récapitulant la totalité d’une assemblée de cette troupe est évidemment un précieux renseignement. J’ai découvert en publiant l’Histoire de Bretagne de Bertrand d’Argentré dans sa version (...)