Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château de Bogard, Quessoy, bâti par Guillaume-François de la Nouë (fin XVIIIe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Forest (de la) - Généalogie (d’après Ms français 32138)

Jeudi 22 septembre 2011, transcription de Amaury de la Pinsonnais.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2023 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Généalogies de parlementaires parisiens, BNF, Département des manuscrits, Français 32138, tome I, pages 657-658.

Citer cet article

Généalogies de parlementaires parisiens, BNF, Département des manuscrits, Français 32138, tome I, pages 657-658, transcrit par Amaury de la Pinsonnais, 2011, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 27 mai 2024,
www.tudchentil.org/spip.php?article880.

Télécharger l’article

Transcription de la généalogie
61.2 kio.

Originaires de Bretagne [1].

Porte d’argent au chef de sable.

I degré.

Pierre François de la Forest.

 François de la Forest, qui suit,
 Catherine de la Forest.

II degré.

François de la Forest, seigneur d’Armaillé, receu conseiller au Parlement de Bretagne le ..... [2], mort le ..... agé de ... ans, avoit epousé le ..... 1639 Françoise Le Chat, morte le ..... agée de ... ans, fille de Pierre Le Chat, lieutenant criminel au baillage d’Angers, et d’Anne Herault, dont il eut :

 François de la Forest, qui suit,
 Pierre de la Forest qui suivra après... A.
 René François de la Forest, docteur en Sorbonne, abbé de Chalonne, mort .....
 Anne de la Forest mariée en 1eres nopces le ..... à Nicolas Husteau, seigneur de Cadillac, conseiller au Parlement de Bretagne, et en 2es nopces le ..... à Jean Jegou, seigneur de Kerjan, president au Parlement de Rennes.
 Louise Françoise de la Forest, mariée le ..... à François Gabriel de Grimaudet.

III degré.

François de la Forest, seigneur d’Armaillé, baron de Craon, receu au Parlement en la Chambre des enquestes, depuis monté à la Grand’Chambre en 1715, mort le 19e aout 1731 agé de 88 ans, avoit epousé le ..... Gabrielle de Boisleve, morte le ..... agée de ... ans, fille de .....

 Pierre François de la Forest, qui suit,
 Marguerite de la Forest.

IV degré.

Pierre François de la Forest seigneur d’Armaillé, baron de Craon, receu conseiller au Parlement de Bretagne, le 19e septembre 1712.

[page 658] III degré.

A. Pierre de la Forest, seigneur d’Armaillé, receu conseiller au Parlement de Bretagne le ....., mort le ..... 1702 agé de ... ans, fils de François de la Forest, aussi conseiller au Parlement de Bretagne, et de Françoise Le Chat, avoit épousé le ...

 René Charles Gabriel de la Forest, qui suit,
 Genevieve de la Forest.

IV degré.

René Charles Gabriel de la Forest, seigneur d’Armaillé, receu conseiller au Parlement en la 2e Chambre des enquestes le 28e avril 1719, mort le 2e may 1733, agé de ... ans, avoit epousé le 22e avril 1732 Angelique Michelle Le Marié de Terny, morte le .....


[1Cette famille, originaire d’Armaillé, au nord-ouest de l’Anjou, revendiquait une origine commune avec l’ancienne famille bretonne de la Forest dont elle a repris les armes, sans que cette filiation n’ait jamais pu être prouvée. Elle a néanmoins donné plusieurs conseillers au Parlement de Bretagne.

[2Ainsi en blanc. Nous indiquerons par la suite tous les blancs par des pointillés.