Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Tréguier vue depuis les rives du Jaudy, rue du Port.
Photo A. de la Pinsonnais (2009).

Huon-Coëtgoureden (de) - Prières nominales (1616)

Mercredi 7 septembre 2022, transcription de Jérôme Caouën.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2023 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Archives du château de Lesquiffiou (Finistère).

Citer cet article

Archives du château de Lesquiffiou (Finistère), transcrit par Jérôme Caouën, 2022, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 15 juillet 2024,
www.tudchentil.org/spip.php?article1522.

Huon-Coëtgoureden (de) - Prières nominales (1616)

Télécharger ou imprimer cet article
46.4 kio.

1616

 

Prières pour deffuct noble homme Prigent Huon en commemoration duquel nous celebrons le present service.

 

Et premierement,

Prierons pour le dit feu noble homme Prigent Huon, sieur du Crechguen.

Secondement, nous prierons pour les ames de deffucts nobles gens Louys Huon et Ysabelle de Coatgoureden sa compaigne, sieur et dame en leur vivant de Ꝃgadou, Ꝃauffret, et eté père et mère au dit deffuct. La dite de Coatgoureden herittiere de Ꝃauffret, etc.

Tiercement nous prierons pour les ames de deffucts nobles hommes Henry Huon et Janne Le Dar sa compaigne, sieur et dame en leur temps de Ꝃgadou, Ꝃlan, etc., chacun aïeul et aïeule dudit deffuct. Icelle Le Dar fille de la maison de la Fontaine Blanche, etc.

Quartement prierons pour les ames de deffucts nobles hommes Allain Huon et Anne Ꝃanflech sa compaigne, sieur et dame en leur temps de Ꝃgadou, Ꝃlan etc., chacun bisaïeul et bisaïeule au dit deffuct icelle Ke/nflech fille de la maison de Rosnezne, etc.

Quintement prierons pour les ames de deffucts noble gens Ollivier Huon et Janne de Coatgoureden sa compaigne, sieur et dame en leur temps de Lanhamus, et chacun trisaïeul et trisaïeule au dit deffuct. Icelle Coatgoureden fille de la maison de Locmaria, etc.

Sextement nous prierons pour les ames de deffucts nobles hommes Moricze Huon et Marie de Ꝃsalliou sa compaigne, sieur et dame en leurs vivants de Lanhamus, et quartaïeul et quartaïeule au dit deffuct, icelle Ꝃsalliou fille de la maison du Rohou, etc.

Prie.

 

Maintenant après avoir prié pour l’estoc paternel du dit deffuct, prierons aussi pour l’estoc maternel.

Et premier,

Prierons pour les ames de deffucts nobles hommes Jan de Coatgoureden et Janne de Lesandevez sa compaigne, sieur et dame en leurs vivants de Ꝃauffret, Ꝃloas, Crechanroux, du Quenquis, Ꝃazlen, etc., chacun aïeul et aïeule au dit deffuct, icelle Lezandevez fille de la maison du Stang Lesandevez, etc.

[folio 1v] Secondement prierons pour les ames de deffucts nobles gens Henry de Coatgoureden et Ysabelle Lezneven sa compaigne, sieur et dame en leur temps de Ꝃauffret, Ꝃloes, Quenechanroux etc., chacun bisaïeul et bisaïeule au dit deffuct, icelle Lesneven fille unique et héritière de Ꝃloes, Crechanroux, etc.

Tiercement prierons pour les ames des deffucts noble homme Ollivier de Coatgoureden et Marye de Cabournais sa compaigne, sieur et dame en leurs vivants de Ꝃauffret, de la Boessière, de la Ville Neuffve etc., chacun trisaïeul et trisaïeule du dit deffuct, icelle Cabournais fille de la maison de Ꝃligonan.

Quartement prierons pour deffucts nobles gens Allain de Coatgoureden et Marie de Guergorlay sa compaigne, sieur et dame en leurs vivants de Ꝃauffret, du Colloet et Lavalot, etc., quartaïeul et quartaïeule au dit deffuct, icelle Guergorlay fille de la maison du Cleuzon, etc.

Quintement nous prierons pour les ames de deffucts nobles hommes Ollivier de Coatgoureden et Mabille de la Chapelle sa compaigne, sieur et dame en leurs temps de Ꝃauffret, du Colloet, etc., quintaïeul et quintaïeule du dit deffuct, Icelle de la Chapelle fille de la maison de la Chapelle Moulac, Leinhon, Pestivien, etc.

Sextement prierons pour les ames de deffucts nobles hommes Jan de Coatgoureden et Jouhanne du Vieulx Chastel sa compaigne, sieur et dame en leurs vivants de Ꝃauffret, du Colloet, etc., chacun septaïeul et septaïeule du dit deffuct, icelle Vieulx Chastel fille de la maison du Brunot, etc.

Prie.

 

Après avoir prié particulierement et en special, prierons aussi en general pour toutes les ames de ses ancestres trepassés, tant de l’estoc paternel que maternel jusqu’au neuffiesme degré, et le neuffiesme aussi tant par consanguinité et par affinité ascendants, descendants que collatéral, que pour la prospérité des vivants, frères et sœurs, parents, amis et bienveillants, entrés et sortis de la noblesse et maisons susnommées et autres dépendant d’iceux.

On pourra lire sur le sujet un article des Kaier ar Poher numéro 57 (juin 2017) par Pierre-Yves Quemeneur et Jérôme Caouën sur le site de ce dernier.