Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Château de Blain (ou la Groulais), propriété de Clisson puis Rohan (XIII-XVIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2004).

Les articles

  • Une montre à Malestroit en 1488

    par Amaury de la Pinsonnais, le 23 juin 2009.

    Une montre à Malestroit en 1488 C’est le rolle [1] de la monstre faicte à Malestroit au pays de Bretaigne le 10. jour de Mars l’an 1488. de 92. hommes d’armes & neuf vingt archers, du nombre de 95. lances fournies de l’ordonance du Roy nostre (...)

  • Montre de 1694 à Vannes

    par Gaë l Le Maignan de Kerangat, Amaury de la Pinsonnais, le 1er février 2008.

    Rolles des gentilshommes sujets au ban de l’évêché de Vannes quy ont comparus en l’endroit de la revue faite en la lande du Pargo par monseigneur le marquis de Lavardin, chevallier des ordres du roy, lieutenant général de ses armées et du gouvernement de Bretagne, le sixiesme juillet mil six cens quatre vingtz quatorze.

  • Montres de l’évêché de Vannes en 1477

    par Amaury de la Pinsonnais, le 19 août 2007.

    Dans la première moitié de l’année 1477, la Bretagne fut menacée d’une attaque redoutable de la part du roi de France Louis XI. Le duc de Bretagne François II prit aussitôt, très activement, nombre de mesures utiles pour la défense du duché et de la nation bretonne, dont des revues militaires de sa noblesse, dont voici les montres qui nous sont connues pour l’évêché de Vannes.