Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Château de la Moglais, bâti par la famille du Bouilly, près de Lamballe (XVIIIe siècle).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Montres inédites de gens d’armes bretons (10/12)

Lundi 16 mars 2009, texte saisi par Amaury de la Pinsonnais.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2017 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Vicomte Oscar de Poli, Revue Historique de l’Ouest, années 1885 à 1887.

Citer cet article

Vicomte Oscar de Poli, Revue Historique de l’Ouest, années 1885 à 1887, 2009, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 19 octobre 2017,
www.tudchentil.org/spip.php?article540.

(page précédente)

CXXX

La monstre de messire Morice de Ploesquellec, chlr bacheler et de neuf escuiers de sa chambre et compaign. receuz a Crocés lez Bourges le xxiiije jour de juign lan mil iiije et dix huit.

Ledit messire Morice de Ploesquellec, chlr bachelr, Jehan duparc, Pierres Gle, Robert de Versailles, Pierres letruant, Aubin Leon, Jeh. de saint George, Bonnabe du Dresnay, Jeh. de Cort couzien (Kergouzien), Guille Cariou.

Ibid., p. 6808. - « Morice de Plusqualet, chlr » donne quitt. de gages à Bourges le 28 du même mois. - Sceau de cire rouge ; écu penché, heaumé, soutenu par deux lions et chargé de 2 chevrons de sable. - Henry de Pluscallet donne quitt. à Thalmont le 16 sept. 1418 ; à Bourges le 29 janv. suiv, ; comme écuyer d’écurie du Régent, le 2 fév. ; comme capitaine de Talmont, le 24 dud. mois, et le 28 aout 1419. - Sceaux de c. r. Même écu penché à une mouch. d’herm. en abîme et un lambel à 3 p. en chef. (Ibid., p. 6809-6813.)

CXXXI

Sachent tuit que Je henry de Plusqualet, escuier, capitaine des ville et chastel de Talemont sur gironde, confesse auoir eu et receu de Mace heron, tresorier des guerres du Roy nostre s. la soe de deux cens huit livres tourn. en prest et paiemt sur les gaig. dun connble darblrs et de vint quatre auts arblrs apie de ma compaignie desseruiz et adesseruir ou service du Roy nostre dit s. et de mons. le Regent le royaume Daulphin de Vienn. a la garde seurete et deffen. des diz chastel et ville de Talemont et par tout ailleurs ou il leur plaira ordonn. en la compaignie et soubz le gouvernemt de mondit s. le Regent, du nombre et retenue de XXV hommes darm. et XXV hommes de trait par lui ordonn. audit henry de Plusqualet pour la d. cause... Escrit soubz mon seel en tesmoing de ce le XXe jour de may lan mil iiij c. et xix.

Vol. 87, p. 6817. - Orig. parch. - Sceau de c. r. ; ecu penché ; tenant, une femme en robe soutenant le heaume avec la main droite ; écu à 2 chevrons de sable, au lambel à 3 pend. en chef, et une mouch. d’hermine entre les chevrons. - Le même donne même quitt. les 24 juill. et 28 août 1419 ; même sceau. (Ibid.)

Jahn De quelen (paraphe).

CXXXII à CXLI

Ces dix articles n’ont pas été publiés dans la RHO. Il faut en déduire qu’il s’agit d’une erreur de numérotation. Les articles suivants, de CXLII à CLXVII devraient donc en toute logique être numérotés de CXXXII à CLVII.

CXLII

A tous ceuls qui ces lectres verront hugues Aubriot chlr garde de la preuoste de Par. salut. Sauoir faisons que par deuant nous vint en jugement Noble homme sire de Quintin en bertaingne, lequel a aduoue et adoue atenir en fief a une seule foy et hommage du Roy nostre s. la terre de troisgoz et ses apparten. assise en la terre que souloit tenir le Roy denauarre en la conte de mortaing, cest assau. un fief et demy de chlr franchement et noblement a court et usage dont le chief est assis en la dicte parroisse de Troisgoz et sestent es parroisses de Fauag. et de St Ruffaire, duquel fief Nicolas le prestrel et sa femme acause delle tiennent un quart de fief de chlr dont le chief est assis en la paroisse de St Ruffaire, duquel fief de Trersgoz ledit escuier rent par chascun an par la main de son preuost vint quatre soulz tourn. appellez grauene par chascun an a deux termes moit. a pasques et moit. a la St Michel pour tout. choses excepte les reliez quant il chieent auec la garde et seruice de ce quant le cas soffre, lelz dignitez et franchises comme led. escuier a eu la dicte terre danciennete en tout. chos. demour. suiuies. En tesm. de ce nous auons mis a ces lectres le seel de la d. preuoste de Par. lan mil ccclx dix neuf le lundi dix huit jours dauril apres pasques. Et se plus et autre chose y a que ce que cy dess. est desclair. sil a il aduoue et adueue atenir en fief du Roy nostre s. Fait comme dessus.

J. de Baily (paraphe).

Ibid., p. 7179, orig. parch.

CXLIII

Nous Bertran de Quitte chlr confessons auoir eu et receu de Mace heron tresorier des guerres du Roy n. s. la somme de deux cens dix liures tourn. en prest sur les gaig. de nous et de douze escuiers de nostre comp. desseruiz et adesseruir en ces presentes guerres ou pais de Guienne... Escript a Tours soubz nostre seel le darr. iour de septembre lan mil cccc et six.

Ibid. - Sceau de c. r. Ecu penché, heaumé ; cimier, une ramure de cerf ; supp. un griffon et un léopard ; dans le champ ; une croix.

CXLIV

Sachent tuit q. Je Raoul de Quoyquen chlr confesse auoir eu et receu de Guille denfernet tresor. des guerr. du Roy nre s. la somme de deux cens vint huies liures tourn. le franc dor por xx st. en prest sur les gaig. de moy, iiij autres chlrs et xxxiiij escuiers de ma comp. desseruis et adesseruir en ces presentes guerres du Roy nostre dit seignour pour le seruir en la cheuauch. quil fait de present sur les champs pour aller ou apis de fland. contre les Anglois, en la comp. et soubz le gouuernement de nostre dit seign., de laquelle somme de ije xx lt. dess. dicte je me tieng por content et paie. Donne soubz mon seel le derrain jour daoust ccc iiijxx et trois.

Ibid., p. 7181. - Sceau de cire rouge, brisé. Dans ce qui reste du haut de l’écu, apparaît un lambel à 3 p. - Le heaume est sommé d’un tortil.

CXLV

Sachent tuit que ie Jehan de Quotiure chlr confesse [comme en la précédente quittance] en la comp. et soubz le gouuernement de monseig. le duc de Berry... Donne soubz mon seel le darrain jour daoust ccc iiijxx et trois.

Ibid., - Sceau de c. r. Ecu penché, au heaume cimé de pennes : un chef chargé d’une fasce vivrée. Supports : 2 griffons (?).

CXLVI

La monstre de messire Jehan Raguenel [c]hlr viconte de Dinam et de xxvij escs de sa compaignie du nombre de la creue ordrenn. a mons. le conn. de france receus au siege deuant Brest le premier jour de juing lan mil ccclxxiij.

Ledit messire Jeh, chlr.

Escuiers.

Alain de Monbourchier, Simon de Mombourchier, G. de Course, J. le Roux, Robin de Geauseroye, G. de Breaute, J. de la Bruiere, Guion de la Touche, J. de la Griffelaie, Perrot de la Mareschaie, Olr Pechie, G. Chassant, J. Beffes, Guillet Chalet, J. le Gay, Perrot de Texeuille, Thomas des Jardins, Perrinet Saffroy, Guillet le Berruier, Jehannin dannou, Jamet Morel, J. Genoil, G. de Maillechat, Olr de la Barre, G. Marbrey, Gieffroy Aguillon, Raul des haies.

Vol. 93, p. 7198. - Jehan Raguenel donne quitt. de gages le 16 juin 1371, à Louviers. Sceau de c. r. Ecu penché, heaumé, soutenu par deux léopards. Blason : écartelé d’argent et de sable, au lambel à 3 p. (Ibid., p. 7199.)

CXLVII

La monstre de mons. Girart sire de Rais chlr bannet, j chlr bachelr et vint huit escs de sa comp. receus a dreux so. mons. le conn. de france le xe jour daur. lan mil ccclxxj.

Ledit sire de Rais banneret, M. Brainor de Laual, Guille Personne, Salmon du Boit, herue de Brun, Bertran de Brucq, G. Pinceau, Olr de Lannoy, Bertran Mahe, J. Butay, G. Tillay, J. Goheau, Thomas Tabaron, G. Beauchesne, Perrot Patoureau, Oliv. le turk, Rogeret de Chamb., J. Cordron (ou Cordrou), Rogelin Richart, Robin Poucin, Estienne Mayras, Geff. Aguillon, G. Chamberien, Gillet Soubois, G. de Quillemont, G. Cretyn, (trois noms frustes), P. Bermond, (un nom fruste).

Ibid., p. 7224.

CXLVIII

La Reueue de Jehan desaint Riou escuier et huit autres escuiers de sa compaignie, desquellx le desrain estoit soubz Guillin Gieffr., receue a Lehon le premier jor dottobre lan mil ccc iiijxx.

Ledit Jehan desaint Riou, Colin Aales, Perrot Durant, Girart deloubertes, G. de hemanuille, G. Rougeul, J. Coquart, Robinet Pousset, Roulland Crestien.

Vol. 95, p. 7400. - Jehan de Saint-Riou donne quitt. des gages les 8 sept., 31 déc. 1379, 25 juill., 22 sept. et 12 déc. 1380. Sceaux de c. r. Ecu penché, heaumé, tenu par deux sauvages. Cimier : un buste d’ange. Blason : de sable au chef échiqueté. (Ibid., p. 7397-7401.)

CXLIX

La Reueue de Guille de la Roche escuier quinze autres escuiers et dix archiers de sa compaignie reueue a Villeneufue les Auignon lan mil iiije et vint.

Premierement ledit Guille de la Roche escuier, Oliuier Karamont, henry de Penhouet, Alain Du plaissis, Thomas le Vert, Guimart le vert, Alain Robichon, Alain Hamon, G. Lestore, J. Marsonual, Yuon hamon, J. lebordeux, Robert Krin, Martin de la boixiere, J. de la lande, le bastard de Francilhon.

Archiers.

Jehan Pisseuret, G. Morisse, Alain Gardren, Petit Perrot, hennequin de Basques (ou Vasques), J. Chausset, J. Morot, J. darnel, Jaques Champs, Roland Tozop.

Vol. 96, p. 7452. - Guill. de la Roche donne quitt. de gages les 12 nov. 1418, 31 mars 1419 et 4 août 1420. Sceaux de c. r. Ecu entre 2 palmes, chargé d’un lion. (Ibid., p. 7451-7455.)

CL

La reueue de Pierre de la Rocherousse esc. et de dix neuf autres escs de sa compaign. receue a Aurenches le xe jour dottobre lan mil ccc iiijxx.

Ledit de la Roche Rousse escuier, Robin de Couuren, G. de hermanuille, George Cheneil, G. de Channe (ou Chaune, ou Chanue), Guillot des portes, Regnaut de Litre, Guiff. Bataille, J. forget, Oliuier du Rufloy, Denis Menier, Brez Vert, Guillemin de Cremone, Nouel Salemon, J. Machuron, Guillot du halay, Guillot du laisi, Robin du Boez, Guillot de la Roche Rousse, henry le Brun.

Ibid., p. 7506.

CLI

Cest la Reueue de moy Pierre de la Roche Rousse xiiij escs en ma comp. reueuz a Grangues le xxviije jour de decembre lan mil ccciiijxx et sept.

Premier., ledit Pierres, Joh. de tetennauille, Thaumassin du gal, Robinet Poutrel, Jah. de Villequier, Jahin Verteuille, Jahin Gerponuille, Robinet Dufour, G. Calletot, Colars de Clemont, Guillemin Hellebout, Joh. Poyllehoux, Jah. Vertimont, Desraie de Nefuille, Guille de Boubert.

Ibid., p. 7510. - Pierre de la Rocherousse, qualifié à partir de 1387 écuyer de corps du Roi, donne quitt. de gages les 8 nov., 12 et 28 fév. 1383, 25 août 1385, 28 sept., 28 octobre et 28 déc. 1387. Sceaux de c. r. Ecu porté par un chevalier armé de toutes pièces et soutenu à senestre par un lion : 3 fleurs-de-lis et en chef un lambel à 5 p. (Ibid., p. 7507-7511).

(page suivante)