Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Manoir du Vaumadeuc, en Pléven, possédé à l'origine par les Madeuc, seigneurs du Gué-Madeuc (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Frédéric Morvan

Ses articles

  • Lors de ma soutenance de thèse, dont le sujet portait sur les hommes d’armes du duché de Bretagne de 1213 à 1381, certains membres du jury m’ont suggéré d’analyser le parcours de certains lignages de l’aristocratie (...)

  • Analyser les règlements des conflits de succession de la noblesse bretonne au XIIIe siècle est particulièrement intéressant car cela équivaut à contraindre l’historien à appréhender l’histoire d’une autre manière, (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Devenu un des plus fidèles serviteurs du roi de France, Olivier de Clisson achète au comte d’Alençon le château de Josselin et la terre de Porhoët, au grand (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. En 1297, le roi de France, Philippe IV le Bel fait de son vassal Jean II de Dreux, duc de Bretagne et pair de France. L’administration royale considérait (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Jeanne de Flandre joue un rôle capital dans les débuts de la guerre de succession de Bretagne en tant que championne de la cause de son époux Jean de (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Le roi de France, Philippe Auguste, qui contrôle les destinées de la Bretagne depuis le début du siècle, ordonne le mariage ou plutôt les fiançailles, car (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. La politique d’acquisitions du duc Jean Ier (1237-1286) continue. Après Brest en 1240, il acquiert Dinan en 1265. Un site divisé Dinan est alors une des (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Avant le XIIe siècle, le duc de Bretagne ne détenait dans le Léon qu’une autorité nominale. En 1216, Pierre Mauclerc, régent de la Bretagne obtient Lesneven. (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. En mai 1294, Arthur, fils aîné et héritier du duc Jean II de Bretagne, épouse sa cousine, Yolande de Dreux, veuve du roi Alexandre III d’Ecosse. Cette union (...)

  • 1363 : la résistance au féminin

    le 15 décembre 2008.

    Cet article est la propriété exclusive de son auteur. La querelle entre Jeanne de Penthièvre et Jean de Montfort pour la succession à Jean III, duc de Bretagne (mort en 1341), ouvre une période de guerre civile (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Le 18 décembre 1378, Charles V, roi de France décide de proclamer la réunion de la Bretagne au Domaine royal. L’affaire de Bretagne commence. De nombreux (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Pendant ces deux siècles, les seigneurs de Fougères ont joué de manière incontestable un rôle essentiel non seulement dans l’histoire de la Bretagne, mais (...)

  • Dans un article précédemment publié dans le Télégramme de Brest [407], nous avions écris les quelques lignes qui vont suivre sans pouvoir y adjoindre des notes qui étaient alors trop abondantes. Ces notes étaient (...)

  • Le Livre des Ostz (1294)

    le 8 octobre 2008.

    La vocation militaire de la noblesse persiste au Moyen-Âge central. Frédéric Morvan nous présente le Livre des Ostz, dressé en 1294 à Ploërmel, qui constitue le plus ancien témoin dans les archives ducales du service que doivent les vassaux directs du duc à leur seigneur féodal.

  • Cet article est la propriété exclusive de ses auteurs. Le lignage des vicomtes de Léon est attesté dès le premier quart du XIe siècle. Il fut l’un des plus importants de Basse-Bretagne au Moyen Âge. À leur (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Lorsque j’ai travaillé sur ma thèse dont le sujet est « les hommes d’armes du duché de Bretagne de 1213 à 1381 » [436], je me suis très vite vu confronté à (...)