Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château de Bogard, Quessoy, bâti par Guillaume-François de la Nouë (fin XVIIIe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Bibliographie critique des ouvrages imprimés

Lundi 26 juin 2006, par Bertrand Yeurc’h.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2023 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Citer cet article

Bertrand Yeurc'h, Bibliographie critique des ouvrages imprimés , 2006, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 1er mars 2024,
www.tudchentil.org/spip.php?article146.

Réformations

Réformation de 1426-1428
A. Original : AD44, B 2978 & 2979
B. Copie du XVIIe ou début du XVIIIe siècle de A, plus connu sous le nom de "manuscrit de Boisgelin" : bibliothèque municipale de Saint-Brieuc ms. 31
C. Copie de A (extraite d’un livre de la réformation des nobles de l’évêché de Saint-Brieuc tiré de la chambre des comptes) de la fin du XVIe siècle provenant de la bibliothèque de Mre Mathurin Garouet déposée aux AD22 en 1853 et citée dans Pol POTIER de COURCY, "Montre de l’évêché de Tréguier tenue l’an 1481", Mémoires de la Société Archéologique des Côtes-du-Nord, t. I, 1853, p. 251, n. 1
D. Copie de B faite en 1669 : AD22 C 7
a. D’après A, B et D. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Enquête du 21 septembre 1510
A. Original brulé le 05 août 1792
B. Copie du XVIIe ou début du XVIIIe siècle de A, plus connu sous le nom de "manuscrit de Boisgelin" : bibliothèque municipale de Saint-Brieuc ms. 31
a. D’après B. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Réformation du 04 décembre 1513 au 25 mai 1514
A. Original brulé le 05 août 1792
B. Copie du XVIIe ou début du XVIIIe siècle de A, plus connu sous le nom de "manuscrit de Boisgelin" : bibliothèque municipale de Saint-Brieuc ms. 31
C. Copie de A pour la paroisse de Pordic uniquement (extraite d’un livre de la réformation des nobles de l’évêché de Saint-Brieuc tiré de la chambre des comptes) de la fin du XVIe siècle provenant de la bibliothèque de Mre Mathurin Garouet déposée aux AD22 en 1853, citée dans Pol POTIER de COURCY, "Montre de l’évêché de Tréguier tenue l’an 1481", Mémoires de la Société Archéologique des Côtes-du-Nord, t. I, 1853, p. 251, n. 1 et intitulée "Rapport des noms des nobles, annoblis et se disant annoblis par raison de rabat et décharge demeurant en la paroisse de Pordic au mois de décembre 1513"
a. D’après B. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Réformation du 02 mars au 27 mai 1536
A. Original brulé le 05 août 1792
B. Copie du XVIIe ou début du XVIIIe siècle de A, plus connu sous le nom de "manuscrit de Boisgelin" : bibliothèque municipale de Saint-Brieuc ms. 31
a. D’après B. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Montres

Montres générales des nobles, anoblis et autres tenants de fiefs nobles de l’évêché de Saint-Brieuc tenues à Moncontour les 8, 9 et 10 janvier 1479(80)
A. Original perdu
B. Copie du XVIIe ou début du XVIIIe siècle de A, plus connu sous le nom de "manuscrit de Boisgelin" : bibliothèque municipale de Saint-Brieuc ms. 31
C. Copie. Manuscrit faisant partir de la bibliothèque de M. de Kerigant à Quintin en 1870
a. Édition partielle avec date erronée d’après B et C. Pol POTIER de COURCY, "Montre de l’évêché de Saint-Brieuc en 1469", Mémoires de la Société Archéologique des Côtes-du-Nord, t. V, 1870, p. 285-331
b. Édition synthétique d’après B. Michel NASSIET, "Dictionnaire des feudataires de l’évêché de Saint-Brieuc en 1480", Bulettin de la Société d’Émulation des Côtes-d’Armor, 1996, p. 7-86
c. Édition littérale d’après B. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réforamtions des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Montre des nobles juveigneurs de l’évêché de Saint-Brieuc tenue à Moncontour le 11 janvier 1479(80)
A. Original perdu
B. Copie du XVIIe ou début du XVIIIe siècle de A, plus connu sous le nom de "manuscrit de Boisgelin" : bibliothèque municipale de Saint-Brieuc ms. 31
a. Édition partielle avec date erronée d’après B. Pol POTIER de COURCY, "Montre des nobles juveigneurs de l’évêché de Saint-Brieuc", Mémoires de la Société Archéologique des Côtes-du-Nord, t. V, 1870, p. 285-331
b. D’après B. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Montre des nobles, anoblis et gens sujets aux armes du territoir d’entre Urn-et-Gouët tenue à Paimpol et Lanvollon les 10 et 11 juillet 1523
A. Original perdu
B. Copie datée de 1668 : AD22, 26 J 1, F 10, fonds de La Motte de Vauvert
C. Copie datée de 1668 moins complète : AD22, C 173
a. D’après B. Transcription par Henri FROTIER de La MESSELIÈRE dans l’inventaire dactylographié du fonds de La Motte de Vauvert aux AD22
b. D’après B. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Montres générales des nobles, anoblis et autres tenants de fiefs nobles du ressort du Goëlo en l’évêché de Saint-Brieuc tenues à Lamballe le 03 juin 1543
A. Original perdu
B. Copie de la fin du XVIe siècle provenant de la bibliothèque de Mre Mathurin Garouet
C. Copie rassemblée au commencement du XVIIe siècle par Pierre de Lannion au château de Quinipily
D. Copie datée de 1620 : AD22, C 173
E. Copie datée de 1669 : AD22, C 7
a. D’après B et C. Pol POTIER de COURCY, "Montres générales du ban et arrière ban des nobles, annoblis et autres tenants de fiefs nobles en la juridiction du ressort de Goëllo en l’évêché de Saint-Brieuc tenues à Lambale le 03 juin 1543", Mémoires de la Société Archéologique des Côtes-du-Nord, t. I, 1853, p. 264-282
b. D’après D. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Rôle des gentilhommes à pied de la juridiction de Lamballe tenue à Saint-Brieuc le 21 juin 1554
A. Original perdu
B. Copie datée de 1668 : AD22, C 184
a. D’après source non citée. Auguste LEMASSON, "Une montre bretonne en l’an 1554, extrait du rôle de montre de la noblesse de l’évêché de Saint-Brieuc du 21/06/1554", Bulettin de la Société d’Émulation des Côtes-du-Nord, T. LII, 1920, p. 71-80
b. D’après B. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9

Montres générales des nobles, anoblis et autres tenants de fiefs nobles de l’évêché de Saint-Brieuc tenues à Lamballe le 10 juillet 1569
A. Original cité par Michel NASSIET, Noblesse et pauvreté, la petite noblesse en Bretagne XVe-XVIIIe siècle, 1997, p. 32 : AD22 C 184
B. Copie de la fin du XVIe siècle provenant de la bibliothèque de Mre Mathurin Garouet au AD22 en 1853
C. Copie datée de 1669 : AD22, C 7
a. D’après C. Éric LORANT & Jérôme FLOURY, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles, tome I évêché de Saint-Brieuc, Rennes, 2003, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9