Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Manoir du Vaumadeuc, en Pléven, possédé à l'origine par les Madeuc, seigneurs du Gué-Madeuc (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Anoblis de Léon au XVe siècle

Vendredi 22 mai 2009, transcription de Hervé Torchet.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2017 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Bibliothèque Nationale, manuscrit du fond Français, 22321 et Bibliothèque Municipale de Saint-Brieuc, manuscrits de Boisgélin.

Citer cet article

Bibliothèque Nationale, manuscrit du fond Français, 22321 et Bibliothèque Municipale de Saint-Brieuc, manuscrits de Boisgélin, transcrit par Hervé Torchet, 2009, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 22 septembre 2017,
www.tudchentil.org/spip.php?article623.

Cette liste des anoblis du Léon figurait dans le registre regroupant les différentes réformations des fouages léonards du XVe siècle.

On y trouve des familles existant encore, comme les Kerros et les Rodellec.

Guillaume Ehouarn et Jehan son fils demeurant à Landéda, 27 juin 1427
Jehan Blaign de Plouénan [1], 26 novembre 1427
le métayer de Jehan Guergren à Leurcuz en Plouénan, 1 octobre 1432
Guillaume de Pontengluidic de Plougar, novembre 1444
Jehan Kercalx de Plabennec, mars 1438(9)
Guillaume le Gallic et son fils aîné, de Plougonvelin, février 1439(40)
Guillaume Gouenou le jeune, de Henvyc, janvier 1439(40)
Jehan Goff, de Milizac, 9 juin 1426
le métayer de Jehan Forget en la paroisse de Saint-Savoay [2] trève de St-Martin, 25 août 1429
Thomas le Borgne, de Plougar, se disait noble et se marchandait, à la cause de laquelle marchandise fut assis au fouage par les contribuants de la paroisse et fut relevé par le duc Jehan à congé de marchander de tous subsides et pour ce rabattu par les gens des comptes aux paroissiens un tiers de feu, le mandement du duc daté le 29e jour de septembre 1429, vérifié en la chambre le 1er jour de décembre 1431
Jehan l’Abbé, Hervé Laye, de la paroisse de Cléder, 28 avril 1428
un métayer à Yvon de Kerguz à Plouénan, dans l’une des deux maisons lui appartenant, dont l’une eut par héritage de son frère aîné et l’autre retira d’un nommé Jehan Hamon près dudit lieu de son frère, 1er octobre 1431
Une maison de Jehan Bertou, archer du duc, en la paroisse de Plouédern en un lieu nommé Trébihan, 3 juillet 1444
un demi-feu pour les enfants d’Alain Ansquer de Plouguerneau, nommés Guillaume Ansquer et l’autre Dom Éon Ansquer à Kermeaner, 3 janvier 1442(3)
Hervé le Saulx de Quilbignon au bourg de Sainte-Catherine près Brest, 6 mai 1467
Deryen le Du avec son héritier mâle procréé , 8 février 1459(60)
une maison à Pierre Forget au Quenquis outre une autre décharge rapportée ci-devant, auquel village ledit Forget a édifié un manoir lequel le duc a anobli le 22 juillet 1463
Hervé le Guevel, de Plouavas, et même une maison auquel il demeurait nommée des Landes 4 mars 1446(7)
une maison nommée Quenecanglas à Jehan le Teou et Sébylle Percevault sa femme en Plouvorn 16 mars 1436(7)
une franchise pour la maison Catherine Kerguz nommée Maesencalvez en Taulé, 26 mai 1435
Thomas le Torreuc (sic) de Ploudalmézeau 25 mars 1435(6)
la maison Jehan le Barvet (Barbu) demeurant au Creux Chemin en Taulé 3 juin 1454
Alain fils Yvon du Fou avec son fils aîné et héritier principal et son hôtel et hébergement au village de Leseraven au Tréhou, 1 mars 1450(1)
Yvon Dollou (ou plutôt Jollou), de Broennou filleule de Landéda, lui et son père et ses enfants mâles et son hôtel au village de Keranbourc, en 1455
Hervé Geffroy, de Plougonvelin, IX1432
Ollivier Morice Kergunal et sa femme pour leur vie à Lannilis, 11 octobre 1440
Guiomarch le Termen de Ploesan (sic) 26 avril 1440
franchise d’une maison nommée l’hôtel au Pappe en Plouzané au village de Tresparch [3] à Jehan le Veer noble 22 décembre 1441
Jehan Mengant, de Guissény, 5 novembre 1440
Yvon Kergouat et sa femme, de Lesneven, 13 octobre 1441
franchise pour une maison à Yvon en Goulven autremt appelé Trémaugon, laquelle est appelée de lieu de Kerelas en Plouénan [4], lequel Yvon fut anobli par ladite grâce avec ses enfants mâles, 3 août 1467
Jehan Sibirill, de Guiclan, demeurant au village de Kermorvan, 10 janvier 1468(9)
franchise pour une maison à Gilles Pinagot en la ville de Saint-Renan, 18 juin 1471
Pierre Doillou et ses hoirs mâles, de Lannilis, avec franchise d’une maison et hébergement nommée Leuzrelemen 23 juin 1461
le lieu où demeurait Noël Bernard métayer de Marguerite Rosnyven (sic) et Hervé le Voyer, à cause d’elle, en Plouarzel, 1431
Perrot Maviou, fils Yvon, en son hôtel au village de Kerlouénan en Plouarzel, 28 juin 1445
Bernard le Run, 21 novembre 1425
Hervé le Rodellec, de Quilbignon, 28 octobre 1471
Morice Jestin, de Plouguin, 3 juin 1470
« un mandemt du duc Jehan du 3 avril 1427 contenant que l’évêché de Léon fasse lever et éliger en son fief et terroir de son église audit évêché les fouages par commis et députés pour fournir pour sesdits hommes et sujets le nombre de 350 feux ».
la maison Henriot le Saux en la ville de Lesneven 8 janvier 1441(2)
Nédélec Beusit, de Plougar, 25mars 1445(6)
un hôtel à Jehan Penhoedic en Pleyber Saint-Thégonnec, au village de Kerguen, 7 janvier 1444(5)
Jehan le Normant, de Guiller, 23 avril 1445
Jehan le Barbu, de Plougonvelin, lui et son fils, 7 janvier 1444(5)
Éon Gouetherven, de Plougonvelin, 5 janvier 1445(6)
une maison à Jehan Perceval en Plouzévédé, 4 mai 1442
Yvon le Saint, de Plougoulven, 8 avril 1450
Jehan Penmeshir a obtenu franchise d’une maison sise au village de Landéheuc en la paroisse de Milizac avec les demeurants en icelle en perpétuel selon le mandement du duc de présent daté du 21 juillet 1459
franchise pour Louys de Rosnyvinen d’une sienne maison en Ploesané au village de St-Tuduon du 7 août 1456
un hébergement de l’évêque de Saint-Brieuc nommé Mechquelfen en Plougourvest, du 20 septembre 1448
Guillaume Faujour, de Plougourvest, 30 décembre 1443
Yvon Pilfauff, de Plouénan, 19 mars 1443(4)
Jehan Rolland, de Plougar, 18 décembre 1444
Éon Conqjouhan, de Plougonvelin, 5 janvier 1445(6)
Yvon Kerprat, de Lannilis, 14 mai 1446
un manoir à Hervé Kerromant, 29 décembre 1444
une maison à Pierre Kersulguen au Cloestre de la ville de Saint-Pol, 4 juin 1442
Jehan Guizrou de Notre-Dame au Minihy de Saint-Pol, le 27 novembre 1447
Philippe Frigo en une maison de Hervé Lesquélen jouxte l’hôtel Jacques Kervellec et même pour Salmon Taneau demeurant en un autre hôtel dudit Lesquélen jouxte l’hôtel Jehan March en la paroisse de Kael audit Minihy de Saint-Pol, 8 octobre 1444
une maison à Jehan Kerscauff en la ville de Saint-Pol, 14 janvier 1441(2)
Jehan Gueguen et Guillaume Pellegrin de Toussaints du Minihy de Saint-Pol, 11 février 1442(3)
une maison à Jehan de Kerguiziau nommé l’hôtel an Guen en Guiler, 29 décembre 1444
une maison à Morice Kernezne en Guiler près du port de Penfel, 4 juillet 1446
Yvon Pezron, de Plouguin, 18 mars 1448(9)
Yvon Kergoez, de Plouénan, 4 mai 1442
une maison à Guyon le Temen où il demeure en Plouvien nommée Kerguellennec, 26 mai 1451
Bernard Kerros en la paroisse de Ploedalmezeu en Léon, anobli lui, ses hoirs mâles procréés en légal mariage avec son hôtel où il demeure situé au village de Anabloch en ladite paroisse et franchi de tous fouages o condition de servir en armes à durer en perpétuel selon le mandement du duc de présent en date du 22 juillet 1441 vérifié en la chambre le 18 novembre audit an o rabat de 2/3 de feu ; en la poche du compte Pierre Forget fait en novembre 1448 [5]
Guillaume Vaillant, de Lesneven, et Alain son fils « o condition de servir en armes en habillement de gens de trait ou autrement » durant leur vie seulement, 31 juillet 1426
Jehan Foquart, de Saint-Renan, 26 mai 1453
deux métayers à Guillaume de Kerouzéré, de Plouénan, 30 novembre 1442
Guillaume le Bescont, de Milizac, et la maison où il demeure, 10 mars 1441(2)


[1et avant de Saint-Frégant

[2Sainte-Sève

[3 ?

[4il doit s’agir de Plounévez

[5en marge