Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Château de Champtocé, où naquit Gilles de Laval, seigneur de Rais (XIII-XVIe siècles) .
Photo A. de la Pinsonnais (2006).

Les articles

  • Achon (d’) - Décharche d’assignation (1700)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 15 octobre 2015.

    Décharge d’assignation de Balthazar d’Achon, en tant que noble, par Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, le 23 janvier 1700.

  • Achon (d’) ou Dachon - Réformation de la noblesse (1670)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 24 novembre 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Amand d’Achon (Dachon), sieur des Rigaudières, Michel d’Achon, écuyer, sieur de la Salmonnière, et Guillaume d’Achon, écuyer, sieur de Flessan, le 3 juillet 1670.

  • Procès-verbal des preuves de la noblesse de George-François-Amand d’Achon des Rigaudières, agréé par le Roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans l’Hôtel de l’École royale militaire.

  • Alleno - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 20 juillet 2006.

    Arrêt de maintenue de noblesse en faveur de MM. Alleno, rendu par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne en 1669.

  • Andigné (d’) - Preuves pour le Collège de la Flèche (1772)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 14 juin 2015.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Louis-Gabriel-Auguste d’Andigné de Mayneuf, agréé par le roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans le collège royal de la Flèche.

  • Andigné (d’) - Preuves pour la Grande Écurie (1702)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 21 juin 2015.

    Preuves de la noblesse de Louis-René d’Andigné de Maineuf, présenté pour être reçu page du roi dans sa Grande Écurie, sous le commandement de Son Altesse monseigneur le comte d’Armagnac, Grand Écuyer de France.

  • Andigné (d’) - Preuves pour la Grande Ecurie (1715)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 28 juin 2015.

    Preuves de la noblesse de Jean-René d’Andigné, présenté pour être reçu page du roi dans sa grande écurie, dans sa grande écurie, sous le commandement de Son Altesse monseigneur le comte d’Armagnac, Grand Écuyer de France.

  • Andigné (d’) - Preuves pour la Petite Ecurie (1763)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 23 juin 2014.

    Preuves de la noblesse de François-Marie-René d’Andigné, agréé pour être élevé page du roi dans sa Petite Écurie sous la charge de monsieur de le marquis de Beringhen, premier écuyer de Sa Majesté.

  • Argentré (d’) - Réformation de la noblesse (1668)

    par Marie-Dominique Dolo, le 2 mai 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de messire Hippolyte d’Argentré, chevalier, conseiller du roi en ses Conseils d’État et Privé et de ses Finances et en son Grand Conseil, seigneur des châtellenies de Betton, Gosnes, Chamballan et des Perrines, le 8 novembre 1668 à Rennes.

  • Aubaud du Perron - Preuves pour Saint-Cyr (1713)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 12 avril 2011.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Caterine Françoise Aubaud du Perron, presentée pour etre reçue au nombre des filles demoiselles de la Maison de Saint Louis, fondée par le Roi, à Saint-Cir, dans le parc de Versailles.

  • Aubert de Courserac - Preuves pour Saint-Cyr (1729)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 23 août 2011.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Thérèze Henriette Aubert de Courserac, agréée pour estre admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait élever dans la Maison Royale de St Louis, fondée à St Cir, dans le parc de Versailles.

  • Aubin - Preuves pour Saint-Cyr (1764)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 4 mai 2012.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Marie Louise Françoise Aubin agréée par le Roy pour être admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait élever dans la Maison Royale de St Louis fondée à St Cyr dans le parc de Versailles.

  • Aubin - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 25 octobre 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Guy Aubin, Catherine, Pierre et Louis Aubin, le 1er avril 1669.

  • Aubin de Botcouart - Preuves pour le Collège royal de la Flèche (1770)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 12 février 2014.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Jaques-Augustin Aubin de Botcouart, agréé par le roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans le collège royal de la Flèche.

  • Audren - Réformation de la noblesse (1669)

    par Jean-Claude Michaud, le 21 mars 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Jean Audren, sieur de Kerdrel, Jean-Claude, Guillaume et Marie Audren, ses frères et sœurs puînés, enfants de feu Guillaume Audren et Marie de Kermeno, le 29 août 1669 à Rennes.

  • Bahuno (du) - Réformation de la noblesse (1668)

    par Patrick Brangolo, Amaury de la Pinsonnais, le 24 janvier 2012.

    Arrêt de maintenue de noblesse en faveur de MM. du bahuno, rendu par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne en 1668.

  • Bahuno de Bérien (du) - Preuves pour la Grande Ecurie (1730)

    par Jacques Capitaine, le 15 avril 2011.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Jean Armand du Bahuno de Bérien, agréé pour etre élevé Page du Roi de la Grande Écurie sous le commandement de Son Altesse Monseigneur le prince Charles de Lorraine, Grand écuyer de France.

  • Procès-verbal des preuves de la noblesse de Marie Jacques du Bahuno, agréé pour etre élevé Page du Roi de la Grande Écurie sous le commandement de Son Altesse Monseigneur le prince Charles de Lorraine, Grand écuyer de France.

  • Barbier - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 24 juillet 2006.

    Arrêt des commissaires a la réformation de la noblesse rendu en faveur de MM. Barbier, seigneurs de Kervatoux.

  • Bariller du Saz - Réformation de la noblesse (1671)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 14 février 2006.

    Arrêt de maintenue de noblesse en faveur de Denis Bariller, rendu par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne en 1671.

  • Barrin - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 23 octobre 2006.

    Arrêt des commissaires à la Réformation de la noblesse rendu en faveur de Messieurs Barrin de Boisgeffroy et de la Galissonnière.

  • Baud (de) - Réformation de la noblesse (1670)

    par Mikael Le Bars, le 6 avril 2008.

    Arrêt de maintenue de noblesse en faveur de Mathurin de Baud, rendu par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne en 1670.

  • Beaucé (de) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Bertrand Yeurc’h, le 12 décembre 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de messire René de Beaucé, chevalier, seigneur de Chambellé et autres lieux, le 6 août 1669.

  • Beaudiez (du) - Réformation de la noblesse (1668)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 8 juin 2014.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Renan du Beaudiez, ecuyer, sieur de la Motte, le 7 décembre 1668.

  • Becdelievre (de) - Preuves pour la Petite Ecurie (1754)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 30 mai 2017.

    Louis-Pierre d’Hozier, généalogiste du roi, dresse le procès-verbal des preuves de noblesse d’Anne-Louis-Roger, fils de Pierre-Jacques-Louis de Becdelievre, de la branche normande, en vue de son admission comme page de la Petite Écurie du roi, le 14 mai 1754.

  • Becdelièvre (de) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 11 janvier 2008.

    Extrait des registres de la chambre établie par le Roy pour la refformation de la Noblesse du pays et duché de Bretagne.

  • Bedée (de) - Preuves pour le Collège royal de la Flèche (1777)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 26 octobre 2016.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de René-Marie de Bédée, agréé par le Roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans le Collège royal de la Flèche.

  • Bédée - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 26 mai 2007.

    Arrêt des Commissaires à la Réformation de la noblesse rendu en faveur de René Bédée écuyer, sieur du Bois-Bra, et autres ses parents, le 5 juin 1669.

  • Bellingant (de) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 9 avril 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de messire Jean-Baptiste de Bellingant, sieur de Kerbabu, fils aîné de feu messire Olivier de Bellingant et Anne de Perrien, et messire Joseph de Bellingant, son frère puîné, le 13 mai 1669 à Rennes.

  • Benazé (de) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 30 avril 2007.

    Arrêt des Commissaires a la Réformation de la noblesse rendu en faveur de Messieurs de Benazé.