Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Le donjon du Grand-Fougeray (ou tour du Guesclin), seul vestige du château-fort du XIIIe siècle.
Photo A. de la Pinsonnais (2008).

Une montre à Saint-Malo en 1488

Mardi 6 mai 2008, texte saisi par Amaury de la Pinsonnais.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2023 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Preuves pour servir à l’histoire de Bretagne, Dom Morice, 1742-6, Vol. III, 591-592.

Citer cet article

Preuves pour servir à l’histoire de Bretagne, Dom Morice, 1742-6, Vol. III, 591-592, 2008, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 12 avril 2024,
www.tudchentil.org/spip.php?article486.

Télécharger l’article

Une montre à Saint-Malo en 1488
8.3 kio.

Une montre à Saint-Malo en 1488

C’est [1] le rolle de la monstre & reveue faicte à Saint Maslo de l’Isle le 22, jour d’Aoust de l’an 1488. de 94. hommes d’armes & 180. archers, du nombre de 95. lances fournies de l’ordonnance du Roy nostre Sire estans soubz la charge & le gouvernement de Monsieur d’Estouteville, Chevalier, Seigneur de Torci, sa personne en ce comprise, par nous Christophle Asse, Chevalier, Seigneur de la Rolliere, &c. Et premierement,

Hommes d’armes :
 1. Monsieur de Torci Capitaine,
 2. Adrien de l’Hospital Lieutenant,
 3. Tassin de Reneville,
 4. Charles de Marens,
 5. Anth. de Clercy,
 6. le Bastard de Bricquebec,
 7. Pierre de Charge,
 8. Jehannot de Navailles pour deux mois, & en son lieu André de Montenon payé pour un mois,
 9. Raoullequin le Caron,
 10. Phelipe de Clinchamp,
 11. Albert d’Angien,
 12. Colinet des Maretz,
 13. Jeh. de Macquemorin,
 14. Anth. de Saint Saulieu,
 15. Henriet de la Broye,
 16. Guill. de Fontenay,
 17. Robinet Davy,
 18. le Bastard de Hermainville payé pour deux mois, & en son lieu Gaspard Doutresal - payé pour un mois,
 19. Alard de Morimont,
 20. André de Moras,
 21. Jehan Graffart,
 22. Jehan de la Fousse,
 23. Benoist de Bizemont,
 24. Anthoine de Villebresne,
 25. Estienne de Londieres,
 26. Phelippe de Charge,
 27. Guillaume Lartilleur de Vandrebec,
 28. Raoullant des Champs,
 29. Jouachim de Saint Gelez,
 30. Jehan Paulle,
 31. Raoul des Jardins,
 32. Perrot de Salles,
 33. Jehan d’Aujou,
 34. Jeh. de Cornet,
 35. Nicolas Bron,
 36. Pierre du Mesnil,
 37. Minjon de Castiga,
 38. Anth. Bastard du Lyon,
 39. Jeh. de la Peroine,
 40. Enguerrand des Moutiers,
 41. Laurent de Chenevelles,
 42.François Bastard de Berthemont,
 43. Colas de Herbault,
 44. le Goujac,
 45. Poncet de Bernasse,
 46. le Basque,
 47. Jeh. de Marcillhac,
 48. Georges de Courcelles,
 49. Denis le Huchier,
 50. Guill. Barrault,
 51. Guill. Brezart,
 52. Jehan Barrault,
 53. François Guibert,
 54. Baudran du Quesnay,
 55. Gui d’Eschelles,
 56. Christophle de Houlbec,
 57. Jeh. de Miremont,
 58. Pierre de Baigneux,
 59. Jeh. Aubert,
 60. Gaillardet d’Entras,
 61. Thomassin de Brieu,
 62. Robinet d’Aignecher,
 63. Rob. de Cerisay payé pour deux mois, & en son lieu Anthoine Desquay,
 64. Jeh. de Herbault,
 65. le Bastard de Mouy,
 66. Charles de Buzay,
 67. Jehan de Tailly,
 68. Michel Baigue,
 69. André de Voruzel,
 70. Jehan d’Aunay,
 71. Henri de Beaufort,
 72. Messire Loys de Bigars dit de la Lande,
 73. Jehan Dancoche,
 74. James de Courvoyer,
 75. le Bastard du Lyon,
 76. Loys Casaux,
 77. Loys de Dampierre,
 78. Messire Eton des Brueille payé pour deux mois, & en son lieu Pierre de Lotiere payé pour un mois,
 79. Jeh. de Clercy,
 80. Aleaume de Saint Blimont,
 81. Jeh. Corne,
 82. Pierre d’Avaugour,
 83. Gabriel de Morillon,
 84. Perroton du Han,
 85. Jeh. de Fourmenton,
 86. Loys de Charge,
 87. Jeh. de Chabans,
 88. Jehannot d’Almaigne,
 89. Roger le Blanc,
 90. le Bastard de Torcy,
 91. Laurent d’Ouville,
 92. Robinet de Diesmer,
 93. Jacques de Cerainvillier payé pour un mois, au lieu de Pierre Bignon pour vingt jours.

Archers :
 94. Jannequin Mestrel,
 95. Binet de Heveneu,
 96. Gillet de Chamboy,
 97. Thom. de Tourville,
 98. André de Montenon,
 99. Colin Barat,
 100. Guill. de Moras,
 101. Thom. Visse,
 102. Estienne de Courteau,
 103. Anth. de Rembures,
 104. Periotin du Sausay,
 105. Richart de Montfort,
 106. Loyset de Bournonville,
 107. André de Lorris,
 108. Guill. de Renty [2],
&c. Ibid.


[1Le texte original est présenté sous la forme d’un seul paragraphe : nous avons choisi présenter les noms sous la forme d’une liste numérotée pour une meilleure lisibilité.

[2La liste donnée par Dom Morice s’arrête ici et ne donne pas les noms des 175 autres archers.