Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château de Bruc, en Guéméné-Penfao, berceau de la famille du même nom (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2006).

Haye (de la) - Arrêt joignant deux instance pour la réformation de la noblesse (1669)

Jeudi 30 novembre 2023, transcription de Guillaume de Boudemange.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2023 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 31409 (Nouveau d’Hozier 184), dossier de la Haye, folio 49.

Citer cet article

Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 31409 (Nouveau d’Hozier 184), dossier de la Haye, folio 49, transcrit par Guillaume de Boudemange, 2023, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 30 janvier 2024,
www.tudchentil.org/spip.php?article1619.

Haye (de la) - Arrêt joignant deux instance pour la réformation de la noblesse (1669)

Télécharger ou imprimer cette transcription
145.6 kio.

du 13 fevrier 1669

Copié sur l’original en parchemin

 

Extrait des regitres de la chambre establie par le roy pour la refformation de la noblesse du pays et duché de Bretagne par lettres patentes de Sa Majesté du mois de janvier mil six cens soixante huict, veriffiees en parlement.

Veu par la dicte Chambre la requeste d’escuyer Guillaume Bouttier, sieur de la Planchette, tutteur des enffants mineurs de deffunct escuyer Jan de la Haie, vivant sieur de la Gontraie, deffandeur, contre le procureur general du roy, demandeur, par laquelle il remonstroit qu’il auroit eu avis que Roberd de la Haye, escuyer, sieur de Roumoullin, auroit de sa part mist en induction au greffe, laquelle estoit distribuée a maistre Louis de Langle, conseiller, et que escuyer Élie de la Haye, sieur de Mesmouen [1], se pretendoit joindre avecq le dict sieur de Roumoullin, le deffandeur a interest pour les dicts mineurs que la sienne y soit aussy joincte.

A ces causes il requeroit qu’il pleust a la dicte Chambre mender en icelle les procureurs des dictes partyes pour voir ordonner que l’induction des dicts mineurs sera joincte à celles des dicts sieurs de Roumoullin et de Lesnouen, pour estre au tout faict droict par un mesme arrest au raport dudict maistre Louis de Langle, conseiller, sur la dicte [folio 49v] requeste ouys en la dicte Chambre, les procureurs des partyes pour ce mander avecq le procureur general du roy et tout consideré, la Chambre en consequence de la declaration des procureurs des dicts Roberd et Elie de la Haie, quy ont recogneu les mineurs dudict Guillaume Bouttier estre de leur famille, a joinct leur induction a celle des dicts Robert et Elye de la Haye, pour en jugeant estre faict droict au tout et par mesme arrest, ainsy qu’il sera veu appartenir.

Faict en la dicte Chambre a Rennes ce traiziesme de febvrier mil six cents soixante neuff. (signé) le Clavier.


[1En marge : on lit plus bas de Lesnouen.