Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Le gothique flamboyant du cloître de la cathédrale Saint-Tugdual de Tréguier (1461-1468)
Photo A. de la Pinsonnais (2009).

Boishoran (du) - Extraits de preuves pour Malte (1625)

Samedi 30 septembre 2023, transcription de Guillaume de Boudemange.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2023 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 30333 (Carrés de d’Hozier 104), fo 333.

Citer cet article

Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 30333 (Carrés de d’Hozier 104), fo 333, transcrit par Guillaume de Boudemange, 2023, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 15 mai 2024,
www.tudchentil.org/spip.php?article1611.

Boishoran (du) - Extraits de preuves pour Malte (1625)

Télécharger ou imprimer cette transcription
155 kio.

Titre de du Boishoran, communiqué avec Secillon

 

du 7 juillet 1625, original en parchemin

 

Extrait du procès-verbal des preuves de la noblesse paternelle et maternelle d’écuyer Pierre Secillon, fils de feu Zacarie Secillon, sieur du Cosquet, et de damoiselle Louise du Boishoran, sa veuve, douairière du Cosquet, pour etre reçu chevalier dans l’ordre de Malthe, fait le 7 juillet 1625, dans lequel sont compris les titres suivants :

 

1571. Une transaction faite le 27 juin 1571 entre Jacques du Boishoran, écuyer, et damoiselle Guyonne Hubert, sa femme, sieur et dame de Noyal, d’une part, et Hierome Hubert, écuyer, sieur de la Fraiguerye. Cet acte reçu par Michel et Le Roy, notaires royaux.

1567. Un partage fait avantageusement et [folio 333v] noblement le 12 aoust 1567 entre écuyer Jean du Boisorhan, sieur dudit lieu, et Jacques du Boishoran, écuyer, sieur de la Poterne, son frère. Cet acte reçu par Baron et Le Petit.

1560. Le contrat de mariage en parchemin d’écuyer Jean du Boishoran, sieur dudit lieu, accordé le 28 novembre 1560 avec damoiselle Marie de la Bourdonnaye, fille d’écuyer René de la Bourdonnaye et de damoiselle Jeanne Bonnet, sieur et dame de Cotion, du Metay et du Boys Guerin, signé Bouzo, et l’original referé signé Calis, notaire de Ploermel.

1538. Un accord fait le 13 décembre 1538 du partage apartenant à damoiselle Guillemette Sibouault, femme de Jacques du Boishorant, écuyer, sieur dudit lieu, touchant la succession noble de feu écuyer François Sibouault et de damoiselle Jeanne d’Audibon, sa femme, sieur et dame de Tresgarré, père et mere de ladite Guillemette. Cet acte signé Gours et Juillet, passé par la cour de la Gasille.

[folio 334] 1482. Un acte en parchemin du 25 novembre 1482 touchant le partage baillé par Robert du Boishorant, héritier principal et noble de Guillaume du Boishorant, à Dom Maudé de Boisorhant, son frere. Cet acte passé par la cour de Guerrande. Signé R. du Boishorant.

1434. Un contrat de mariage en papier et accord de partage du 3 may 1434 baillé à damoiselle Annette Durand, femme de Guillaume du Boishorant, écuyer, sieur du Boishorant, touchant le droit apartenant à ladite Annette ès successions futures de nobles gens Guillaume Durand et damoiselle Robine de Neuffville, ses père et mere, sieur et dame de la Minière. Cet acte passé par la cour du duc de Bretagne et par la cour de Rennes. Signé G. Durand, P. Ryo et P. Gourault, J. Mourault et Jean Michel.

1443. Un acte en parchemin de reconnoissance en juvigneurye et acte d’hommage fait le 25 may 1443 par Robert Nicolas à Guillaume du Boishorant, écuyer, sieur dudit lieu, pour certains heritages et rentes et autres devoirs seigneuriaux dûs ès paroisses de Sis [1] et de Bruc. Cet acte signé R. Nicolas, G. du Boishorant et reçu par de Montabart.

[folio 334v] 1572. Un partage noble fait le 14 novembre 1572 entre nobles gens Jean du Boishorant, sieur dudit lieu, et Jacques du Boishorant, son frere jouvigneur, touchant les successions de feus nobles gens Pierre du Boishorant et Françoise Rogon, sa femme, leurs père et mere. Cet acte en parchemin raporté par la cour de Renac. Signé J. Baron, J. Lamere et J. de Launay.

1560. Un accord en parchemin fait le 29 juillet 1560 entre le seigneur baron de la Hunaudaye, et damoiselle Marguerite du Boishorant, touchant le douaire qui lui appartenoit aux biens de la succession d’autre feu seigneur de la Hunaudaye et de la Guerche, duquel elle étoit veuve. Cet acte raporté par la cour de la Hunaudaye. Signé Broussay et Labbé.

Deux actes en parchemin contenant les minut et déclarations des maisons nobles du Boishorant et de Noial avec leurs apartenances et dependances ayant droit de haute justice, basse et moyenne. L’un du 19 septembre 1541 fourni par Pierre du Boishorant, sieur dudit lieu du Boishorant, comme sujet aux armées du ban et arriere ban de Bretagne sous la juridiction et eveché de Vannes, signé P. de Boishorant, F. Michel, et presenté ledit jour et an aux montres generales dudit eveché de Vannes, par acte signé de Cambourt.

Et autre declaration en parchemin desdites maisons nobles et apartenances d’icelles presentée le 25 juin 1557 par Jean du Boishorant à messieurs les commissaires deputés pour le ban et arriere ban de Bretagne. Cette declaration signée J. du Boishorant et reçue par J. Jehan.


[1Sixt-sur-Aff (Ille-et-Vilaine).