Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Le château de Suscinio, une des résidence des ducs de Bretagne (XIII-XVe siècle).
Photo A. de la Pinsonnais (2009).

Les articles

  • Daen - Maintenue de noblesse (1668)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 30 mai 2019.

    Minute originale de l’arrêt de la Chambre de réformation de la noblesse de Bretagne maintenant dans leur noblesse François Daen, sieur de Launay-Bregault, et ses enfants, Pierre Daen, sieur de Launay-Cosquer, et Philippes Daen, sieur de Pierny, le 19 décembre 1670 à Rennes.

  • Daen - Réformation de la noblesse (1668)

    par Patrick Brangolo, Amaury de la Pinsonnais, le 13 février 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de François Daen, écuyer, sieur de Launay-Bergault, autre François, sieur de Kermenan, son fils aîné, Jacques, sieur de la Villeloy, et Louis, sieur de la Villemainguy, ses fils puînés ; Pierre, sieur de Launay-Cosquer et de la Villehercouet, et Phillipes Daen, sieur de Pierny, le 19 décembre 1668.

  • Damesne - Réformation de la noblesse (1671)

    par Armand Chateaugiron, le 6 septembre 2018.

    Arrêt de maintenue de noblesse de Prigent Damesne, sieur de Landegarou, Claude Damesne, prêtre, sieur de Bodillieau, et François-Jérôme Damesne, sieur de Kernizan, ses frères puînés, devant la Chambre de réformation de la noblesse de Bretagne, le 6 mars 1671.

  • Daniel/Danuels - Réformation de la noblesse (1670)

    par Armand Chateaugiron, le 12 mars 2019.

    Arrêt de maintenue de noblesse de Gabriel Daniel ou Danuels, écuyer, sieur de la Villeneuve, fils de Richard Daniel et Jeanne Kersauzon, devant la Chambre de réformation de la noblesse de Bretagne, à Rennes le 8 juillet 1670.

  • Daniel/Danuels - Réformation de la noblesse (1671)

    par Armand Chateaugiron, le 22 mars 2019.

    Arrêt de maintenue de noblesse de Roland Daniel, sieur de Kermornezan, faisant pour lui et pour son fils aîné Vincent, devant la Chambre de réformation de la noblesse de Bretagne, à Rennes le 27 février 1671.

  • Danuels - Arrêt interlocutoire (1670)

    par Armand Chateaugiron, le 3 janvier 2020.

    Arrêt interlocutoire de la Chambre de réformation de la noblesse de Bretagne qui ordonne à Yves Danuels/Danvels de produire des titres tirés de la chambre des comptes au soutien de sa qualité de noble, du 9 juillet 1670.

  • Danuels - Maintenue de noblesse (1670)

    par Armand Chateaugiron, le 6 juillet 2019.

    Arrêt de maintenue de noblesse d’Yves Danuel, sieur de la Garanne, demeurant à sa maison noble de la Villagan en Guilliers, devant la Chambre de réformation de la noblesse de Bretagne, à Rennes le premier décembre 1671.

  • Daubert/d’Aubert - Maintenue de noblesse à l’Intendance (1698)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 24 décembre 2021.

    Pierre Daubert ou d’Aubert, sieur de Langron, fils d’autre Pierre Daubert et de Marie Dubuart, est maintenu dans sa qualité de noble par Louis Bechameil, intendant de Bretagne, le 26 décembre 1698 à Rennes.

  • David - Maintenue de noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 20 septembre 2020.

    François David, écuyer, sieur de Kerdandraou ou de la Villebasse, fils d’Henry David et de Suzanne Salludou, est maintenu noble par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne, le 16 février 1669 à Rennes.

  • David - Maintenue de noblesse (1670)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 23 septembre 2020.

    Roland David, écuyer, sieur de Kergoff, est maintenu noble par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne le 12 mai 1670 à Rennes, comme cadet de la maison noble de Kerdandraou dont l’aîné François a été maintenu noble par la même Chambre quelques mois plus tôt.

  • Davy - Décharge et maintenue de noblesse (1699)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 23 février 2016.

    Décharge et maintenue de noblesse de René Davy, sieur de la Jasrie, par Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, le 5 mai 1699.

  • Davy - Maintenue de noblesse (1668)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 11 octobre 2021.

    Pierre Davy, écuyer, sieur de la Botardiere, et son fils Urbain sont maintenu dans sa noblesse comme petit-fils et arrière-petit-fils d’échevin de la ville de Nantes par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne, le 8 novembre 1668 à Rennes.

  • Deffotherbie - Réformation de la noblesse (1670)

    par Armand Chateaugiron, le 9 septembre 2021.

    François Deffotherbie (ou de Fotherbie), originaire du comté de Lincoln en Angleterre et habitant à Tréguier, est débouté de ses prétentions nobiliaires par la Chambre de la réformation de la noblesse de Bretagne, par arrêt rendu contradictoirement à Rennes le 18 août 1670.

  • Deniau - Réformation de la noblesse (1668)

    par Armand Chateaugiron, le 1er avril 2019.

    Arrêt de maintenue de noblesse de François Deniau, sieur de Chantelou, conseiller au parlement de Bretagne et l’un des commissaires pour la réformation de la noblesse en Bretagne, faisant pour lui et pour ses enfants François, Guy et Robert, devant la Chambre de réformation de la noblesse de Bretagne, à Rennes le 3 décembre 1668.

  • Deniau - Réformation de la noblesse (1671)

    par Armand Chateaugiron, le 9 avril 2019.

    Arrêt de maintenue de noblesse de Charles Denyau, chevalier, sieur de Cangé, faisant pour lui et pour son frère Jacques, chanoine de l’église d’Angers, devant la Chambre de réformation de la noblesse de Bretagne, à Rennes, le 9 mars 1671.

  • Denis de Keredern - Preuves pour le Collège royal de la Flèche (1773)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 2 septembre 2017.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Michel-Aimé Denis de Keredern, agréé par le Roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans le Collège royal de la Flèche.

  • Denis de Keredern - Preuves pour les Écoles royales militaires (1779)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 9 septembre 2017.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Fidèle-Amand-Mari-Constant Denis de Keredern de Trobriand, agréé par le Roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans les Écoles royales militaires.

  • Denis/Denys - Maintenue devant la Chambre de réformation (1670)

    par Armand Chateaugiron, le 21 septembre 2021.

    Gilles Denys, sieur de la Vallée, Antoine et Charles Denys, sieurs de la Barre et de la Ville-Orial, sont maintenus dans leur noblesse par la Chambre de réformation de Bretagne, à Rennes le 13 décembre 1670.

  • Denis/Denys - Réformation de la noblesse (mai 1670)

    par Armand Chateaugiron, le 2 décembre 2021.

    Pasquier Denys, sieur du Bois, interloqué par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne le 27 juin 1669, est enfin jugé définitivement et maintenu noble par cette dernière le 23 mai 1670 à Rennes.

  • Deno - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 15 novembre 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Charles, Julien, Louis, Olivier, Barthélemy, Jean et Gilles Deno, le 30 juillet 1669 à Rennes.

  • Denys - Réformation de la noblesse (1669)

    par Jean-Claude Michaud, le 20 août 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Louis Denys, écuyer, sieur de Pratamout, y demeurant, et écuyer Gilles Denys, sieur de la Villeblanche, son frère juveigneur, le 14 août 1669 à Rennes.

  • Denys - Réformation de la noblesse (1669, II)

    par Jean-Claude Michaud, le 26 août 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Guillaume-Marc Denys, Jacques Denys, écuyer, sieur de la Ville-Gourhand, Louis Denys, écuyer, sieur de la Chesnays, et écuyer Laurent Denys, le 8 mai 1669 à Rennes.

  • Denys - Réformation de la noblesse (1670)

    par Jean-Claude Michaud, le 23 août 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Pierre Denys, écuyer, sieur de Lesmel, y demeurant, le 21 juillet 1670 à Rennes.

  • Denys - Réformation de la noblesse (1670, II)

    par Jean-Claude Michaud, le 29 août 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Pierre Denis, écuyer, sieur de Lalinan, le 14 novembre 1670 à Rennes.

  • Denys - Réformation de la noblesse (1670, III)

    par Jean-Claude Michaud, le 1er septembre 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Gilles Denys, écuyer, sieur de la Vallee, Antoine Denys, écuyer, sieur de la Barre, et Charles Denys, écuyer, sieur de la Villeorial, le 13 décembre 1670 à Rennes.

  • Denys - Réformation de la noblesse (août 1669)

    par Armand Chateaugiron, le 27 octobre 2021.

    Maintenue de noblesse devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Louis Denys, écuyer, sieur de Pratamont, et Gilles Denys, sieur de la Villeblanche, son frère juveigneur, à Rennes le 14 août 1669.

  • Denys - Réformation de la noblesse (juillet 1670)

    par Armand Chateaugiron, le 12 novembre 2021.

    Maintenue de noblesse devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Pierre Denys, écuyer, sieur de Lesmel, demeurant en la paroisse de Plouguerneau, à Rennes le 21 juillet 1670.

  • Denys/Denis - Réformation de la noblesse (arrêt interlocutoire, 1669)

    par Armand Chateaugiron, le 16 novembre 2021.

    Louis Denys, sieur de Pratamon, et son frère puîné Gilles, sieur de la Villeblanche, sont interloqués par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne qui leur ordonne de lever un extrait du rôle des francs-fiefs, le 26 janvier 1669 à Rennes.

  • Pasquier Denys, sieur du Bois, est interloqué par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne qui lui demande de justifier plus amplement sa qualité, le 27 juin 1669, avant de le juger définitivement.

  • Denys/Denis - Réformation de la noblesse (décembre 1670)

    par Armand Chateaugiron, le 8 novembre 2021.

    Guillaume Denis, sieur du Cosquerou, condamné pour usurpation de noblesse faute de production en juillet 1670, bien que son père ait été maintenu au mois de mai précédent, Jean et Jacques Denis ses frères, obtiennent la maintenue de leur noblesse par la Chambre de réformation de Bretagne, à Rennes, le 4 décembre 1670.