Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

La Roche-Jagu en Ploëzal, édifié en 1405 par Catherine de Troguindy après autorisation du duc Jean V.
Photo A. de la Pinsonnais (2009).

Philippe Le Roscouët

Ses articles

  • Henry - Preuves pour les écoles royales militaires (1787)

    Transcription, le 10 décembre 2016.

    Antoine-Marie d’Hozier de Sérigny, généalogiste du roi, dresse le procès-verbal des preuves de noblesse de Louis-Joseph-François Henry de Kergoët du Quengo, fils de Michen Henry, seigneur de Kergoët, en vue de son admission dans les écoles royales militaires, le 9 novembre 1787.